BCL : la Roca Team reçue 7 sur 7 (79-65 face à Karsiyaka)

BCL : la Roca Team reçue 7 sur 7 (79-65 face à Karsiyaka)

7 sur 7, un sans-faute qui fera date en Champions League : la Roca Team, avec cette victoire 79-65 sur Karsiyaka, termine donc invaincue la phase aller de Ligue des champions. Face à une équipe turque talentueuse et accrocheuse, l'ASM (sans Paul Lacombe, légèrement touché et ménagé) a dû batailler jusqu'à la fin pour faire la différence. A 5'52'' de la fin, tout était encore à faire (66-63). C'est le moment qu'a choisi par Gerald Robinson pour porter l'estocade. Intenable, avec ses pénétrations, le numéro 22 de l'ASM a trouvé la faille et les hommes de coach Z ont pu repousser le retour des Turcs.
Un épisode qui a encore réservé son lot de belles actions. C'est devenu une tradition, le public de Gaston-Médecin a fini debout pour saluer cette nouvelle étape franchie sur la scène européenne.
Avant le coup d'envoi, une minute de silence a été respectée en hommage à l'arbitre italien Gianluca Mattioli, disparu récemment. L'AS Monaco, qui avait eu la chance de faire sa connaissance lors des stages à Bormio, appréciait particulièrement M. Mattioli.

Les coups de coeur

L’interception d’Aaron Craft sur Aygunduz en contre-attaque. (6-6, 3e). Défense !

Les 3 passes D. de Robinson dans le QT1 : pour Gladyr dans un trou de souris (6-4), pour Kikanovic en cloche (10-8) puis pour l’Amiral avec la faute (13-8, 5e). Gerald, à votre service.

Le T3 de D.J. Cooper au buzzer de la possession, déclenché en urgence des 9 mètres  (25-20, 12e). Foudroyante patte gauche.

La faute offensive de Jones « provoquée » par l’Amiral, encore très combattif (35-36, 17e). Pour récupérer la possession et reprendre l’avantage dans la foulée sur 2 lancers de Kika (37-36).

Ce finish de Kikanovic avant la mi-temps : Elmedin en tenue de guerrier (41-39, 20e).

Le dunk d’Evans dès la reprise : en force ! (43-39, 21e).

Le show Robinson dans le QT3, 8 points d’affilée dont une infiltration éclair pour faire un break (55-46, 27e)…

Le superbe jeu à 3 Robinson-Kikanovic-Gladyr pour le Gladyator à la conclusion (57-46, 28e).

Le slalom de Robinson pour conclure d’une pichenette dont lui seul a le secret (59-49, 29e). Régal !

La feinte de shoot à 3pts de Gladyr et la passe pour l'Amiral avec le ''and one'' (61-52, 31e).

La défense à 61-57, à l’image de Cooper sur Ugurlu (33e)..

Les deux T3 de Gladyr pour se redonner de l'air face au retour turc (64-59, 34e, puis 69-63, 35e).

Le MVP

23 points à 5/8 et un superbe 13/14 aux lancers, 7 rebonds, 1 passe, 1 ballon volé en 32 minutes... Elmedin Kikanovic, en tenue de combat face aux intérieurs de Pinar, a joué une grande partition. Gerald Robinson (23 pts à 8/12, 4 passes) a une nouvelle fois sorti la boite à magie.

Ils ont dit

Aleksandar Trifunovic (coach de Karsiyaka) : «  Bravo à Monaco, qui est certainement la meilleure équipe du groupe. En ce moment, on doit se battre avec les éléments. D.J. Kennedy s’est blessé lors du dernier entraînement. Cela a changé pas mal de choses pour nos rotations… Cette compétition est une grande école pour nos jeunes joueurs.».

Zvezdan Mitrovic (coach de l’ASM) : «  On a débuté cette Champions League avec l’ambition de passer au second tour, on n’imaginait pas rester invaincue lors de la phase aller. Ce résultat est le reflet du travail de tous les garçons. Tout reste à faire encore. Ce soir, on a perdu quelques ballons et laissé quelques rebonds offensifs, mais la défense nous a permis de garder le contrôle".

Luc Loubaki (arrière de Monaco) : Gerald Robinson ? En plus d’être un excellent joueur, c’est un super gars. C’est une chance pour moi d’évoluer à ses côtés. Ce soir, on a joué dur en défense, cela nous a permis de faire le job. ».

Alp Karahan (arrière de Karsiyaka) : « Sans D.J. (Kennedy), pour nous, face à Monaco, c’était très compliqué. Il nous a manqué des rotations sur la fin pour tenir ».


La fiche technique

A Monaco, salle Gaston-Médecin, ASM bat Pinar Karsiyaka 79-65 (22-20, 19-19, 18-13, 20-13).
Arbitres : Bulto (Esp), Zapolski (Pol), Cici (Albanie). 1500 spectateurs environ.

ASM : 24 tirs 54 (6/16 à 3 pts), 25 lf sur 33, 38 rebonds (Sy, 9),  17 passes (Cooper, 6), 13 balles perdues, 9 interceptions.
Marqueurs : Craft (3), Sy (11), Gladyr (10), Kikanovic (23), Robinson (23), puis Cooper (6), Joseph (-), Loubaki (-), Evans (3). Ent. : Mitrovic.

Karsiyaka : 25 tirs sur 59 (7/22 à 3 pts), 8 lf sutr 11, 36 rebonds (Turen, 11), 14 passes, 16 balles perdues, 6 interceptions.
Marqueurs : Ugurlu (6), Guven (3), Aygunduz (-), Wood (7), Jones (15), puis Waters (21), Turen (7), Celep (-), Karahan (6).



Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
12014670  
22014670  
32014670  
42012860  
52012860  
62011956  
72011956  
820101050  
920101050  
102091145  
112091145  
122091145  
132091145  
142091145  
152081240  
162061430  
172061430  
182061430  
# LOGO CLUB MJ V D %
11413192.9  
21410471.4  
3149564.3  
4147750  
5147750  
61441028.6  
71431121.4  
81431121.4  
# LOGO CLUB MJ V D %
1 20 19 1 95   
2 20 15 5 75   
3 20 13 7 65   
4 20 13 7 65   
5 20 13 7 65   
6 20 12 8 60   
7 20 12 8 60   
8 20 11 9 55   
9 19 10 9 53   
10 20 10 10 50   
11 20 10 10 50   
12 20 10 10 50   
13 20 8 12 40   
14 20 4 16 20   
15 20 3 17 15   
16 21 0 21 0   
170000  
180000