La belle au bout du combat (71-66)

La belle au bout du combat (71-66)

Quel combat, quelle intensité... Il fallait avoir le coeur solide, les nerfs en acier, la main qui ne tremble pas. Tous ces ingrédients, la Roca Team les a mis dans la balance pour aller gagner sur le parquet de l'ASVEL et remettre la série à égalité (1-1). Monaco est toujours en vie, et bien vivant. Tout se jouera désormais lors de la belle, dès vendredi soir à la maison. Gaston-Médecin va vibrer. 

Le scénario du game 2

En défense, la Roca Team a sorti les barbelés. L'effort, collectif, a été immense. L'ASVEL n'a inscrit que 17 paniers dans ce match, mais a converti 29 de ses 37 lancers-francs accordés. Monaco a inscrit 11 paniers de plus (28), mais s'est retrouvé seulement 10 fois sur la ligne des lancers (6/10).  L'Amiral,  Amara Sy, n'a eu de cesse de montrer la voie (9 points, 8 rebonds, 2 contres, 2 passes)... Contrairement à lundi, la Roca Team est rentrée directement dans le vif du sujet (17-9). T3 de Dee Bost, alley-oop de  Bang Fofana (passe de Shuler), T3 de Yakuba, ça partait bien...L'ASVEL restait au contact, notamment grâce à Nelson et Jean-Charles (31-23 à la pause). Le retour des vestiaires ne se passait pas bien pour les Roca Boys. Zack Wright inscrivait pourtant le premier panier (interception) mais l'ASVEL enchaînait par un 11-0 (33-34). La Roca Team se retrouvait même menée sur deux lancers de Ware (35-40). L'angoisse montait d'un cran.Yak Ouattara stoppait l'hémorragie en bondissant au rebond. C'est alors que Jamal Shuler, froid comme une lame, sortait un grand numéro : le numéro 23 enchaînait un petit "drop" puis deux T3 magiques qui relançaient l'ASM en tête (43-40). Le tournant. L'ASVEL s'accrochait, avec Neslon notamment (49-47, 30e). Zack Wright puis Dee Bost griffaient deux énormes T3 dès l'entame du QT4. Pourtant, l'ASVEL, notamment grâce à Jean-Charles, restait au contact (55-53). Irrespirable fin de match...Amara Sy, Jamal Shuler, Dee Bost (encore un triple) offraient un bol d'air (64-54).L'ASVEL revenait pourtant encore à - 4 (69-65). Mais,à l'image de Dee Bost, la Roca Team tenait bon dans le money-time.
Cette fois, l'exploit devenait réalité : le champion en titre était battu dans sa salle.

Ils ont dit 

Amara Sy : "On voulait tout donner et n'avoir aucun regret. C'est ce qu'on a fait. Les matches sont durs, il faut répondre présent. On reste très concentrés pour la belle".

Zvezdan Mitrovic : "On a bien défendu, mais le match s'est joué aux moments-clés où l'on a mis nos 3 points. Ce soir, on a très bien démarré le match, mais l’ASVEL a ensuite joué un excellent basket à partir du troisième quart-temps Jamal (Shuler) nous a permis de reprendre l’ascendant. Au match 1, on avait perdu notre basket, notre philosophie, en montrant beaucoup trop de nervosité. Mais là, on était dans le bon état d’esprit.»

Yakuba Ouattara :« Le plus important, c’est d’avoir su contrôler nos nerfs, ce que nous n’avons pas su faire lundi soir. On a retrouvé notre identité collective et on est resté soudé du début à la fin. On sait ce que l'on doit faire pour la belle".

J.D. Jackson (entraîneur de l’ASVEL) : «Globalement, Monaco a eu la main toute la première mi-temps, on a énormément peiné à proposer quelque chose en attaque tellement ils étaient agressifs. Quand on s’est mis à leur niveau, le match est devenu très intéressant et c’était même bien engagé pour nous. Ils ont montré beaucoup de caractère à ce moment-là notamment grâce à Shuler. »

La fiche technique

A Villeurbanne (Astroballe), Monaco bat  Villeurbanne 71-66.
(scores des quarts-temps: 17-9, 14-14, 18-24, 22-19). 5600 spectateurs.
Arbitres: MM. Difallah, Lepercq et Murillon.
Villeurbanne : 17 paniers (dont 3 sur 17 à trois points) sur 53 tirs, 29 lancers francs sur 37 tentés, 32 rebonds, 10 passes décisives, 16 balles perdues, 28 fautes personnelles.
Marqueurs: Ware (7), Jean-Charles (14), Lombahe-Kahudi (10), Andersen (5), Nelson (9), Watkins (12), Sy (4), Lang (5).
Monaco : 28 paniers (dont 9 sur 27 à trois points) sur 63 tirs, 6 lancers francs sur 10 tentés, 33 rebonds (Amara, 8), 11 passes décisives, 16 balles perdues, 20 fautes personnelles.
Marqueurs: Ouattara (9), Shuler (14), Fofana (2), Sy (9), Wright (11), Caner-Medley (3), Davies (7), Bost (16).

http://www.lnb.fr/fr/Pro-A/200009/Resultat-match/12200/Lyon-Villeurbanne-Monaco

 

Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
11613382  
21611569  
31610663  
41610663  
5169757  
6169757  
7168850  
8168850  
9168850  
10167944  
11167944  
12167944  
13167944  
14167944  
15167944  
161651132  
171641225  
181641225  
# LOGO CLUB MJ V D %
111110100  
2107370  
3106460  
4106460  
5114760  
6113827.3  
7103730  
8112918.2  
# LOGO CLUB MJ V D %
1 16 15 1 94   
2 16 12 4 75   
3 16 10 6 63   
4 16 10 6 63   
5 16 10 6 63   
6 16 10 6 63   
7 16 9 7 56   
8 16 9 7 56   
9 16 9 7 56   
10 16 8 8 50   
11 16 8 8 50   
12 16 7 9 44   
13 16 7 9 44   
14 16 4 12 25   
15 16 2 14 13   
16 16 0 16 0   
170000  
180000