Le titre est passé si proche... Bravo Le Mans

Le titre est passé si proche... Bravo Le Mans


L'AS Monaco Basket n'est pas devenu championne de France pour la première fois de son histoire. Le verdict est cruel, pour nos Roca Boys qui ont tant donné. C'est la dure loi du sport. Au bout du 5e match, in-extremis, le dernier mot est revenu au MSB. Un beau champion qui a battu tour à tour l'ASVEl, Strasbourg et Monaco en play-offs.
Portée par Paul Lacombe en feu (8 points dans le premier quart-temps), la Roca team a créé un bel écart d'entrée (10-0, 4e). Gaston-Médecin poussait à fond et la Roca Team s'adjugeait largement le premier quart-temps (28-17). Mais la belle mécanique monégasque s'enrayait trop vite. Le MSB haussait le ton en défense, et dans le même temps, l'ASM confondait vitesse et précipitation. L'écart fondait graduellement dans le deuxième quart-temps, Monaco n'inscrivant que 11 points. Lofton ramenait le MSB dans les rétroviseurs de la Roca Team à la pause (39-35). Les Manceaux passaient en tête pour la première fois après un 8-3 dans le troisième quart (43-42, 24e), pouvant s'appuyer sur la patte de RomeoTravis et les nombreux lancers francs accordés. La Roca Team, bien que dominatrice au rebond, peinait à trouver un relais à Paul Lacombe en attaque. L'adresse à 3 pts, à l'image de Cooper (0 pt), n'était pas au rendez-vous.L'écart atteignait + 6 en faveur du Mans dans le dernier QT (58-64, 35e). La Roca Team jetait alors ses denières forces dans la bataille. Le combat était à son paroxysme. Chris Evans à 3 pts, Paul Lacombe dans toutes les positions, l'ASM signait un 7-1 et revenait tout proche (70-72e, 40e). Paul Lacombe captait alors un rebond très chaud mais l'un des trois arbitres signalait semble-t-il un pied en touche... Avec Cobbs aux lancers, le MSB reprenait + 4 mais Amara Sy, puis encore Paul Lacombe, maintenaient la vie dans la salle (74-76). A 6 secondes de la fin, le gros pressing permettait de récupérer un ballon dans les mains de Lofton. Paul Lacombe partait alors pour un dernier rush.... Mais le ballon, cette fois, refusait de rentrer au buzzer.
Le titre de champion revenait au Mans, le 5e de l'histoire du club de la Sarthe.
Le trophée de MVP des finales était décerné à Romeo Travis.

Ils ont dit

Amara Sy (capitaine de la Roca Team) : " En première mi-temps on s’est trop précipité, on voulait enfoncer le clou rapidement. A deux reprises on est à +10 et on prend des shoots rapides. Mais quand on fait des mauvais choix ça donne des contre-attaques.  Ça leur a permis de rester au contact à la mi-temps  (39-35). Quand on donne de l’espoir à cette équipe du MSB elle est capable de réaliser de grosses performances. Ils n’ont pas volé leur victoire. On voulait peut-être trop bien faire. Gagner aurait été historique. Ça nous a porté préjudice et Le Mans en a profité."

Zvedan Mitrovic (coach de la Roca Team) : "C’est dur à vivre, bien sûr Je veux féliciter Le Mans.. Après notre bon départ, Le Mans a haussé le niveau. On a subi trop de pertes de balle. On aperdu confiance. On a raté quelques ballons faciles dans le 2e quart-temps. On a encaissé des contre-attaques et on a perdu la confiance. Pendant trois saisons, je pense que nous avons pratiqué un bon basket et montré une bonne image de Monaco. Certaines choses ne sont pas justes. Sur les matches 3 et 4, Le Mans shoote 64 lancers-francs, et nous 24. La différence est trop énorme ».

Eric Bartechecky (coach du Mans) : " Garder Monaco à 74 points avec un premier quart-temps aussi terrible, c’est une performance assez impressionnante de l’équipe. Il y a eu un caractère de révolte tout au long des playoffs. J’ai trouvé Monaco très agressif en début de match mais on a eu la bonne idée de ne pas s’affoler. On a résisté, on est revenu petit à petit et tout était possible".


- La fiche technique.

A Monaco, salle Gaston-Médecin, Monaco - Le Mans : 74-76. Scores des QT : 28-17, 11-18, 17-20, 18-21.
2800 spectateurs environ. Arbitres : MM. Difallah, Collin et Maestre.
Monaco : 29 tirs sur 60 (dont 3 sur 12 à trois points), 13 LF sur 18, 35 rebonds (Lacombe, 6), 19 balles perdues, 15 passes.
Marqueurs : Craft (8), Sy (10), Traoré (7), Kikanovic (10), Lacombe (21), Evans (8), Robinson (5), Fofana (1), Joseph (4).
Le Mans : 25 tirs sur 47 (dont 5 sur 13 à trois points), 21 LF sur 30, 23 rebonds (Morin, 6), 17 balles perdues, 16 passes.
Marqueurs : Lofton (10), Riley (8), Cobbs (16), Eito (11), Fall (3), Travis (14), Yeguete (6), Morin (8).

Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
10000  
20000  
30000  
40000  
50000  
60000  
# LOGO CLUB MJ V D %
10000  
20000  
30000  
40000  
50000  
60000  
70000  
80000  
90000  
100000  
110000  
120000  
130000  
140000  
150000  
160000  
170000  
180000