Chris Evans : "On ne lâchera rien"

Chris Evans : "On ne lâchera rien"


Contre Pau-Orthez, en quart de finale, le numéro 23 de la Roca Team a estomaqué tout son monde en insistant pour jouer en dépit d'une imagerie défavorable (déchirure à l’oblique). « J’ai joué parce j’ai senti que mon corps le pouvait et parce que l’équipe avait besoin de moi dans un moment difficile », commenta le natif de Chesapeake (Virginie). Faut-il le rappler, coach Z apprécia beaucoup le geste… A 27 ans, Chris ‘’Air’’ Evans explose cette saison sous le maillot de la Roca Team (14 pts, 4,2 rebonds en 25 mn/match). Ailier hyper complet, ses dunks en (très) haute altitude ont comblé de bonheur Gaston-Médecin. Pour cette série des demi-finales face au Limoges CSP, qui débute ce vendredi à la maison (Game 1, 20h45) Chris Evans s’attend à un gros combat. La parole à flying #23.


 Lors du match 2 à Pau, coach Z t’as fait défendre sur Okobo, c’était la surprise !
Certains matches, je peux scorer 20 points, mais vraiment, je sais aussi que je peux défendre très fort.. Je peux défendre sur le meneur comme sur l’ailier fort, et je peux aider l’équipe de cette façon. Nous sommes une équipe avec beaucoup de joueurs capable de marquer, mais pour aller loin, il faut en priorité stopper l’adversaire. La défense reste pour nous la clé.

- Cette équipe de Limoges, adversaire de la demi-finale. Quel souvenir gardes-tu de la défaite à Beaublanc en saison régulière (82-74 le 31 mars)?
Pour nous, le plus important sera d’être concentré sur ce qu’on a à faire. Et notamment sur la manière de contrarier les plans du CSP Limoges. Le coach va étudier les matches précédents et on va trouver les solutions pour attaquer cette série des demi-finales.

( Le fait de recevoir les deux premiers matches à domicile, cela donne une sorte de pression ?
Je ne dirais pas que cela nous donne plus de pression. Le plus important est de gagner ce premier match. Pour nos fans, qui nous soutiennent vraiment beaucoup. Et pour nous, car nous voulons démarrer la série par une victoire. On ne veut pas se rendre le travail plus difficile. On se doit d’être prêts et très concentrés.

- Monaco, 1er de la saison régulière, part avec l’étiquette de favori. Mais Limoges s’est renforcé, dans la peinture, et reste sur une série de six victoires..
C’est vrai que Limoges a changé. Ce n’est pas la même équipe que celle du début de saison. Ils ont pris Samuels dans la peinture, Drew, et Kenny Hayes est monté en régime… Ils forment aujourd’hui un ensemble cohérent et complet. Il faudra les contrarier sur leur plan de jeu, ne pas les laisser maneuvrer comme ils le souhaitent.

"Marquer ou défendre, peu m'importe"


- Le fait que la Roca Team ait survécu à la tornade Ekobo, à la blessure de Gerald (Robinson), à ta blessure juste avant ce match (Evans a joué diminué le Game 1), c'est une preuve de caractère ?
Oui, on ne lâchera rien. Le premier match face à Pau, on l’a joué en étant trop spectateurs. Sans l’agressivité nécessaire. Quand on a dominé le rebond lors du game 2, avec le travail de nos grands, cela nous a aidé pour la transition et obtenir des paniers faciles, à l’image de Paul Lacombe, ou moi-même, avec l’aide de D.J. Cooper, notamment. Ce secteur du rebond sera encore une fois essentiel face au CSP.

- Grâce au fait de briller en Jeep Elite et en Ligue des champions, tu as acquis aujourd’hui une vraie notoriété en Europe. C’était une bonne décision de venir jouer à Monaco ?
Oui, ce fut une très belle décision de venir jouer en France. Je remercie le coach et le management de m’avoir donné cette opportunité. On vit tous ensemble une superbe saison. Mais le job est loin d’être terminé. On a tous un but commun, qui passe par cette demi-finale contre Limoges.

- On sent que personnellement, tu apprécie spécialement ce parfum des play-offs...
Oui. Je suis un compétiteur. Marquer des points ou défendre sur le fort gars d’en face, pour moi, peu importe, tout ce qui compte, c’est rapporter le trophée de champion à Monaco. On a remporté la Leaders Cup, mis on a perdu la finale de la Champions League. On a encore un gros appétit.

Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
13425974  
234241071  
334211362  
434201459  
534201459  
634191556  
734191556  
834181653  
934171750  
1034161848  
1134161848  
1234151945  
1334151945  
1434151945  
1534142042  
1634132139  
1734122236  
183462818  
# LOGO CLUB MJ V D %
11413192.9  
21410471.4  
3149564.3  
4147750  
5147750  
61441028.6  
71431121.4  
81431121.4  
# LOGO CLUB MJ V D %
1 34 31 3 91   
2 34 25 9 74   
3 34 23 11 68   
4 34 23 11 68   
5 34 21 13 62   
6 34 20 14 59   
7 34 19 15 56   
8 34 18 16 53   
9 34 18 16 53   
10 34 17 17 50   
11 34 16 18 47   
12 34 15 19 44   
13 34 14 20 41   
14 34 9 25 26   
15 34 7 27 21   
16 34 3 31 9   
170000  
180000