1-0 face à Pau-Orthez, et un match incroyable (99-97)

1-0 face à Pau-Orthez, et un match incroyable (99-97)

Un match de folie, et la Roca Team qui mène 1-0. Le public de Gaston-Médecin a vécu une incroyable soirée comme seul le basket sait en offrir. Toute la pression était sur les hommes de Mitrovic, qui ont réussi à s’en sortir face à une équipe paloise déchainée. Après une entame délicate (17-20), la Roca Team redressait la barre à l’image d’Aaron Craft qui volait des ballons et d’Ali Traoré qui trouvait l’ouverture dans la peinture (47-45 à la mi-temps). Dans le 3e quart-temps, la Roca Team, portée notamment par Gladyr, Cooper, Evans, Lacombe, Rudez, creusait un premier break (69-59). Mais un T3 de Damjan Rudez était refusé pour quelques dixièmes de seconde (fin de possession), alors qu’Elie Ekobo enclenchait un 3-points à 10 mètres au buzzer du 3e quart-temps qui remettait tout en cause (69-64, 30e). Dans la foulée, le futur joueur NBA inscrivait 25 points dans les 10 dernières minutes. Epoustouflant, incroyable, inarrêtable… L’Elan prenait 4 points d’avance à 1 minutes du terme (89-93). Gladyr sauvait alors la patrie d’un 3 points providentiel (92-93). Il restait alors moins de 40 secondes, et Paul Lacombe signait l’action du match en volant le ballon à Ekobo sur sa remontée de balle pour s’en aller conclure en lay-up. La Roca Team repassait devant, Gaston-Médecin était en transe ! Lacombe rajoutait 2 lancers, Amara Sy gardait la tête froide, provoquait les fautes et faisait 2-4 aux lancers. Le dernier ballon revenait à Dowe qui ne rentrait pas son shoot lointain, le cercle repoussant la tentative. Quel match et quel suspense…

Retour ce samedi à 18h30 au Palais des sports de Pau.

Le MVP

Elie Ekobo (8/11 à 3 pts) a été dantesque pour l’Elan (44 pts, 42 d’évaluation). Dans ce contexte, le grand mérite de la Roca Team est d’être sortie vivante de la tornade. Paul Lacombe a été aussi présent que décisif (22 pts à 7/10 , 5 rebonds, 4 interceptions). Ali Traoré s’est montré très efficace (5/6, 12 pts, 3 rebonds, 1 contre). Craft s’est battu comme un diable, Amara Sy s’est comporté en vaillant capitaine, rappelant l’importancde de son retour en play-offs. D.J. Cooper a signé la bagatelle de 13 passes décisives, qui compensent ses 6 balles perdues. Chris Evans, diminué (blessure à l’oblique) a tout de même trouvé le moyen de signer un dunk fracassant. Et Sergiy Gladyr, dans la foulée de son excellent Final Four à Athènes, s’est avéré extrêmement précieux dans les moments difficiles (13 pts, 4/6 à 3 pts).

Ils ont dit

Elie Okobo (arrière de Pau-Orthez) : « Je me sentais très bien. Mais je pense surtout à la défaite, très frustrante. Je perds la balle qui les fait passer devant. Je m’en veux. Il y aura la revanche samedi ».

Amara Sy (capitaine de la Roca Team) : « Ekobo a été époustouflant. Il a sa place en NBA, bien sûr. Ce soir il nous a massacrés. Il a failli gagner le match à lui tout seul. J’espère que c’est un avertissement sans frais. On a été très mauvais en défense.; Si on veut aller loin dans les play-offs, il faudra élever le niveau. Heureusement, on a réussi à garder la tête froide sur la fin ».

Zvezdan Mitrovic (entraîneur de Monaco) : «  « On mène 1-0, c’est la satisfaction. Notre défense sur les pick and rolls a été désastreuse. Pau a été proche de nous battre. Nous ne sommes pas dans notre meilleure forme, avec des joueurs blessés, d’autres qui reviennent à peine. Mais on a de l’expérience, et les joueurs n’ont rien lâché jusqu’au bout, je les en félicite. Elie Okobo a réussi une performance exceptionnelle mais je veux aussi insister sur l’attitude de Chris Evans. Il était là pour nous aider. Le doc ne voulait pas qu’il joue (déchirure à l’oblique). C’est lui qui a insisté, sur sa responsabilité, en grand monsieur. Il faut lui rendre hommage ».

Laurent Vila (entraîneur de Pau-Orthez) : « Maintenant, on sait que l’on peut rivaliser avec Monaco. C’est dommage que l’on n’ait pas réussi à garder le résultat. Elie fait un très très gros match. Il faut que l’on progresse dans la maîtrise sur la pression ».

- La fiche technique.

Salle Gaston-Médecin, AS Monaco bat Pau-Lacq Orthez 99-97 (17-20, 30-25, 22-19, 30-33).
Arbitres : Viator, Thepenier, Bissuel. 2000 spectateurs environ.

Monaco : 36 tirs sur 59 (6/14 à 3 pts), 21 lf sur 28, 34 rebonds (Lacombe, 5), 11 interceptions (Lacombe, 4), 17 balles perdues, 21 passes décisives (Cooper, 13).
Marqueurs : Cooper (8), Craft (4), Sy (16), Lacombe (22), Rudez (7), Gladyr (13), Kikanovic (6), Cham (-), Joseph (-), Fofana (-), Evans (10), Traoré (12). Ent. : Mitrovic.
Pau-Orthez : 31 tirs sur 60 (11 sur 22 à 3 pts), 24 lf sur 30, 24 rebonds (Horton, 10), 9 interceptions, 15 balles perdues, 16 passes décisives (Dowe, 6).
Marqueurs : Okobo (44), Dowe (13), Cavaliere (3), Anderson (3), Pinero (3), Bokolo (7), Chikoko (-), Horton (2), Koffi (22). Ent. : Vila.


Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
13425974  
234241071  
334211362  
434201459  
534201459  
634191556  
734191556  
834181653  
934171750  
1034161848  
1134161848  
1234151945  
1334151945  
1434151945  
1534142042  
1634132139  
1734122236  
183462818  
# LOGO CLUB MJ V D %
11413192.9  
21410471.4  
3149564.3  
4147750  
5147750  
61441028.6  
71431121.4  
81431121.4  
# LOGO CLUB MJ V D %
1 34 31 3 91   
2 34 25 9 74   
3 34 23 11 68   
4 34 23 11 68   
5 34 21 13 62   
6 34 20 14 59   
7 34 19 15 56   
8 34 18 16 53   
9 34 18 16 53   
10 34 17 17 50   
11 34 16 18 47   
12 34 15 19 44   
13 34 14 20 41   
14 34 9 25 26   
15 34 7 27 21   
16 34 3 31 9   
170000  
180000