A Boulazac, la Roca Team reprend la pole

A Boulazac, la Roca Team reprend la pole


Chris Evans signifiait un gros block sur Ubel dès la première minute. La Roca Team ne connaissait aucun raté au démarrage (13-7, 5e). A l'image de Georgi Joseph, l'ASM fermait la porte dessous, volait des ballons synonymes de jeu rapide, Kikanovic engrengeait à mi-distance, Paul Lacombe pointait de loin, tandis que Gerald Robinson profitait de la moindre occasion pour place sa patte diabolique. Damjan Rudez enclenchait à 3 pts au buzzer de la mi-temps (26-14). Dès le début du deuxième quarts-temps, Boulazac jetait toutes ses forces dans la bataille. Plein à craquer, le Palio rugissait, le BBD récupérait des ballons et se rapprochait. Oniangue enchaînait deux réussites à 3 pts et le BBD prenait même les commandes après deux lancers de Kerckhof et Anderson (35-36, 16e). Mais Chris Evans sortait le grand jeu (dunk sur un service d'Aaron Craft, shoot à 3 pts à la sortie du dribble face à son défenseur), puis Robinson et Kikanovic permettaient à l'ASM de rejoindre la pause avec un petit matelas (49-38). Les consignes de coach Z à a mi-temps étaient reçues 5/5 : l'ASM ne relâchait plus son effort en défense et un vent violent s'abattait sur Boulazac au retour des vestiaires (59-42, 23e). Le break décisif était fait. Robinson signait un nouveau tour de passe-passe, Joseph faisait le ménage dessous et la Roca Team déroulait son basket. Rudez au lancer (94-63, 39e) signait le plus gros écart.
Strasbourg battu à Chalon, l'ASM Basket récupère seule la place de leader, à 7 journées de la fin. Du beau travail !

Le MVP

23 pts à 7/10, 3 rebonds, 4 passes : encore du grand Gerald Robinson !

Ils ont dit

Zvezdan Mitrovic (coach de l'ASM) :  « On a bien commencé, avec du jeu rapide, une bonne défense, des 3 points. Ensuite, on a commis des erreurs évitables. Mais on est revenus dans le match à temps et on a été très appliqués en 2e mi-temps".

Claude Bergeaud (coach de Boulazac) : «  Monaco est très fort. On le savait, mais c'est encore plus dur sur le terrain. En défense, ils vous étouffent. On ne peut même pas avoir des regrets ce soir".

- La fiche technique.

A Boulazac (salle du Palio). AS Monaco bat Boulazac BD 94-67 (mi-temps  : 49-38). 
Quarts-temps : 26-14, 24-23, 17-25, 12-20.
4800 spectateurs. Arbitres :  Antiphon, Bayot et Murillon.

Boulazac : 22/49 aux tirs (5/16 à 3 points), 18 lf sur 24, 21 rebonds (James, 5), 18 passes décisives (Diggs et Kerckhof, 4), 15 balles perdues (Anderson, 4), 6 interceptions.
Les marqueurs : Meacham (3 points), Anderson (10), Sanchez (2), Ubel (6), Ndudi (8), puis James (10), Diggs (8), Drouault (5), Kerchof (5), Oniangué (8), Salmon (-) et Aygalenq ( 2 )

AS Monaco : 35/60 aux tirs (dont 9/21 à 3 points), 15 lf sur 24, 34 rebonds (Traoré et Joseph, 6, Evans, 5), 16 passes décisives (Craft, 5), 6 interceptions (Evans, 2).
Les marqueurs : Cooper (4), Evans (21), Robinson (23), Joseph (1), Kikanovic (15), puis Lacombe (15), Craft (-), Rudez (13) et Traoré (2).

http://www.lnb.fr/fr/Jeep-ELITE/200009/Resultat-match/7784/Boulazac-Monaco

Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
13425974  
234241071  
334211362  
434201459  
534201459  
634191556  
734191556  
834181653  
934171750  
1034161848  
1134161848  
1234151945  
1334151945  
1434151945  
1534142042  
1634132139  
1734122236  
183462818  
# LOGO CLUB MJ V D %
11413192.9  
21410471.4  
3149564.3  
4147750  
5147750  
61441028.6  
71431121.4  
81431121.4  
# LOGO CLUB MJ V D %
1 34 31 3 91   
2 34 25 9 74   
3 34 23 11 68   
4 34 23 11 68   
5 34 21 13 62   
6 34 20 14 59   
7 34 19 15 56   
8 34 18 16 53   
9 34 18 16 53   
10 34 17 17 50   
11 34 16 18 47   
12 34 15 19 44   
13 34 14 20 41   
14 34 9 25 26   
15 34 7 27 21   
16 34 3 31 9   
170000  
180000