Au Portel, la victoire au finish (73-72) !

Au Portel, la victoire au finish (73-72) !


Comment gagner au Portel sans faire montre d’une grande adresse (38,7%), sans Kikanovic et sans dominer le rebond non plus ? Réponse : en y croyant jusqu’au bout et en signant un finish époustouflant pour rafler la mise dans les derniers instants… Face à une vaillante équipe nordiste, portée par son bouillant public et un Frank Hassel déchaîné (28 pts, 19 rebonds!), la Roca Team s’est retrouvée à – 8 (51-59) à 6 minutes de la sirène. A 3’40’’ secondes du terme, Le Portel était toujours devant (69-65). Mais les hommes de coach Z ont alors passé la surmultiplié. Craft est allé au rebond, Evans a pénétré, Ali Traoré a fait parler son talent… Le Portel a pourtant cru tenir encore son affaire, menant d’un point (71-72) et la balle en main à 15 secondes de la fin. Mais la tenaille rouge et blanche s’est resserrée sur Hachad à l’intérieur. Puis Ali Traoré a pris le rebond défensif, puis Donaldson a commis la faute sur Robinson. 5 secondes à jouer, 2 lancers pour Gerald. Et 2/2 pour le 22 de la Roca Team.. La dernière tentative d’Hachad n’y changera rien. Les hommes de coach Z ont encore eu le dernier mot dans le Chaudron vert. La place de leader est préservée !
A noter : Le Portel restait sur un bilan de 15 victoires en 17 matches à la maison (8/10 en JeepElite et 7/7 en Fiba Europe Cup). Jamais simple de conquérir le bastion vert et blanc...

Les coups de coeur

Quel début de match de Gerald Robinson.. 3/3 en deux minutes. (8-0, 3e).

La claquette dunk explosive de Chris Evans (16-7, 7e)

Damjan Rudez, son premier panier Roca Team, un tir extérieur en plein dans la cible (18-7, 9e)

Damjan Rudez, son premier T3 en Rouge et Blanc (21-16, 13e). 7 points et 4 rebonds au total en 22 minutes pour le Croate.

Lancé par Paul Lacombe, un dunk dans les étoiles de Chris Evans (31-26, 18e)

Gladyr, le T3 qui fait du bien juste avant la pause sur la passe de Craft (36-31, 20e).

La balle qui fait le tour du cadran et arrive à Robinson dans le corner : T3 ! (42-36, 23e)…

la passe D.J. Coop pour Georgi Joseph à l’intérieur (47-41). 9 caviars au total pour Coop.

La pénétration gagnante de Chris Evans : le talent de l’ailier (58-61, 5’30’’ à jouer)

Rebond + panier Craft (67-69, 2’35’’ à jouer)… Capital pour rester dans le coup.

Superbe passe d’Evans en pénétration pour Ali Traoré (69-69, 1’55’’ à jouer).

Ali Traoré, le petit bras roulé tout en maîtrise en plein money-time (71-69, 1’30’’ à jouer) .

Gerald Robinson, le 2/2 aux lancers à 5 secondes de la fin pour donner la victoire. Sang froid dans le Chaudron !

Le MVP

Dans la foulée de sa grande Leaders Cup, Gerald Robinson (20 pts à 7/14, 4 rebonds, 2 passes) a été l’artilleur en chef de la Roca Team. Il prend une décision très intelligente sur la dernière attaque en ne prenant pas le shoot ouvert à 3 pts et en allant provoquer la faute pour les 2 lancers.
Ali Traoré (14 pts à 7/13, 6 rebonds, 2 passes) mérite aussi la palme, très solide sous le cercle.

Ils ont dit

Zvevdan Mitrovic, coach de l’ASM : « Cette victoire ressemble à celle de la saison dernière au Portel. On attaque bien la rencontre puis le Portel passe devant avant que l'on fasse la décision au finish. Ce soir, le Portel méritait autant que nous de l’emporter L'ambiance, certainement la meilleure du championnat, est incroyable et vous oblige à rester toujours concentré. Cette victoire est importante dans notre parcours ».

Eric Girard, entraîneur de l'ESSM le Portel : « C'est frustrant, décevant… On peut employer tous les mots, le résultat est là. L'erreur est humaine. Malgré cette déception, je suis fier du visage que l'on a montré ce soir. On a montré du courage et de la solidarité.  On a parfois été héroïques avec nos moyens contre une équipe de gros calibre avec des joueurs internationaux ».


- La fiche technique.

Au Portel, salle du Chaudron, Monaco bat Le Portel 73-72 (18-11, 18-22, 15-26, 22-13). 3800 spectateurs.
Le Portel : 27/63 aux tirs dont 4/13 à trois points, 14/20 aux LF, 45 rebonds dont 12 offensifs, 19 passes (Golden 6), 16 balles perdues, 87 d’évaluation.
Marqueurs : Golden 14, Odiakosa, Traore 4, Mangin 2, Donaldson 9, Chathuant 2, Hachad 10, Hassell 28, Begarin, Carter 3.
Monaco : 29/75 aux tirs dont 5/24 à trois points, 10/15 aux LF, 41 rebonds (Evans et Traoré, 6, Craft et Cooper, 5), 20 passes (Cooper, 9), 10 balles perdues, 84 d’évaluation.
Marqueurs : Cooper 6, Craft 6, Lacombe 7, Rudez 7, Gladyr 5, Joseph 2, Loubaki, Robinson 20, Evans 6, Traore 14.

http://www.lnb.fr/fr/Jeep-ELITE/200009/Resultat-match/7743/Le-Portel-Monaco

Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
13425974  
234241071  
334211362  
434201459  
534201459  
634191556  
734191556  
834181653  
934171750  
1034161848  
1134161848  
1234151945  
1334151945  
1434151945  
1534142042  
1634132139  
1734122236  
183462818  
# LOGO CLUB MJ V D %
11413192.9  
21410471.4  
3149564.3  
4147750  
5147750  
61441028.6  
71431121.4  
81431121.4  
# LOGO CLUB MJ V D %
1 34 31 3 91   
2 34 25 9 74   
3 34 23 11 68   
4 34 23 11 68   
5 34 21 13 62   
6 34 20 14 59   
7 34 19 15 56   
8 34 18 16 53   
9 34 18 16 53   
10 34 17 17 50   
11 34 16 18 47   
12 34 15 19 44   
13 34 14 20 41   
14 34 9 25 26   
15 34 7 27 21   
16 34 3 31 9   
170000  
180000