Robinson : "On joue tous ensemble"

Robinson : "On joue tous ensemble"

Gerald Robinson n’est pas que le meilleur shooteur à 3 points de la Pro A (56%), c’est une pépite dans le jeu. Un talent qui fait le  bonheur de la Roca Team. Sur les 6 dernières journées, Gerald tourne à 22 points, 3,5 passes et 2,5 rebonds, avec une adresse totalement folle (69,7 %). Avant le grand derby face aux Sharks, ce samedi, la parole au gars de Nashville...

Gerald, tu parais très à l’aise dans cette équipe de Monaco ?
Oui, je crois que tout le groupe pense la même chose. On se rend le travail beaucoup plus facile dans la mesure où chacun fait les efforts pour l’autre. On joue tous ensemble. On forme une vraie équipe. La Roca Team, ce n’est pas l’équipe d’un ou deux joueurs.

Quel est ton geste préféré : le drive au panier, le shoot à 3 points, les passes ?
J’aime un peu tout… Pour essayer d’être un joueur performant, il faut être un peu complet. Le basket est un sport de réaction. Il faut essayer d’être rapide et prendre la bonne décision. Shooter ou passer. Le plus important et le plus difficile est d’arriver à jouer simple. C’est la clé de la réussite.

L’une de tes particularités, c’est de pouvoir terminer les lay-ups aussi bien main droite que main gauche ...
C’est un truc que j’ai appris tout gamin. Aux Etats-Unis, en étant jeune, on joue beaucoup sur les play-grounds, à l’extérieur. il y a de l’adversité, il faut trouver le chemin du panier. C’est un peu comme pour le football en Europe : les jeunes apprennent très tôt les bons réflexes. Avec le basket, tu as juste besoin d’un ballon et d’un panier pour t’entraîner… Dès que j’avais du temps libre, c’est ce que je faisais. J’ai grandi comme ça.

Tu es originaire de Nashville, dans le Tennessee ?
Oui, la ville de la country musique ! Mes sons préférés ? J’écoute un peu tout. Le jazz, le Hip Hop, le RnB.. Je crois que j’ai un faible pour le RnB, avec une belle mélo, et les artistes féminins.

La vie à Monaco, tu apprécies ?
Bien sûr. La vie est facile. J’ai juste été un surpris quand le froid est arrivé. Je pensais qu’il faisait toujours beau et chaud (sourire). Ce n’est que du plaisir. J’aperçois la mer tous les jours . Je suis impatient de découvrir les couleurs de la nature, ici au printemps.

Tu sembles encore plus fort que lors de ton passage à Nanterre (2015/16) ?
Vous pensez ? C’est peut-être dû au fait que j’avais été freiné par une blessure à Nanterre. Mais c’est très positif si je peux continuer à progresser. On s’entraîne tous les jours pour ça.

Avec D.J. Cooper, vous semblez déjà bien vous trouver…
Oui, D.J. fait un super job. On essaye dans l’équipe d’avoir un bon ratio passes décisives-balles perdues. D.J., c’est vraiment l’un des top passeurs avec qui j’ai eu la chance de jouer.

L’excellent début de saison de l’ASM a-t-il changé les objectifs du club ?
On était ambitieux au départ. On ne changera pas notre méthode. Il faut gravir les marches les unes après les autres. Le calendrier est chargé, on ne peut pas se relâcher.

Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
13425974  
234241071  
334211362  
434201459  
534201459  
634191556  
734191556  
834181653  
934171750  
1034161848  
1134161848  
1234151945  
1334151945  
1434151945  
1534142042  
1634132139  
1734122236  
183462818  
# LOGO CLUB MJ V D %
11413192.9  
21410471.4  
3149564.3  
4147750  
5147750  
61441028.6  
71431121.4  
81431121.4  
# LOGO CLUB MJ V D %
1 34 31 3 91   
2 34 25 9 74   
3 34 23 11 68   
4 34 23 11 68   
5 34 21 13 62   
6 34 20 14 59   
7 34 19 15 56   
8 34 18 16 53   
9 34 18 16 53   
10 34 17 17 50   
11 34 16 18 47   
12 34 15 19 44   
13 34 14 20 41   
14 34 9 25 26   
15 34 7 27 21   
16 34 3 31 9   
170000  
180000